Alexandre Krupa

Alexandre Krupa 

Chargé de Recherche Inria

 


Biographie

J’ai obtenu les diplômes de DEA et doctorat en Automatique et Traitement Numérique du Signal de l’Institut National Polytechnique de Lorraine respectivement en 1999 et 2003. J’ai effectué ma thèse de doctorat dans l’équipe de Recherche en Automatique Vision et Robotique (AVR) du Laboratoire des Sciences de l’Image de l’Informatique et de la Télédétection (actuellement iCube) à Strasbourg. De 2002 à 2004, j’ai été attaché temporaire dans l’enseignement et la recherche à l’université Louis Pasteur de Strasbourg où j’ai enseigné dans les domaines de l’électronique, l’automatique et l’informatique industrielle. En 2004, j’ai rejoint Inria en tant que chargé de recherche dans l’équipe-projet Lagadic. Durant l’année 2006, j’ai été mis à disposition de The Johns Hopkins University où j’ai mené des activités de recherche au Computer-Integrated Surgical Systems and Technology Engineering Research Center (ERC CISST). En 2012, j’ai obtenu mon Habilitation à Diriger des Recherches en Traitement du Signal à l’Université de Rennes 1.
Depuis 2018, je suis membre de l’équipe Rainbow commune à l’IRISA (UMR 6074) et à Inria Rennes.

Mes travaux de recherche portent sur l’élaboration de méthodes d’asservissement visuel utilisant la modalité échographique. Je m’intéresse plus particulièrement au développement de solutions méthodologiques génériques permettant de contrôler tous les degrés de liberté d’une sonde échographique embarquée sur un robot manipulateur. Les applications qui en découlent se situent principalement dans le contexte de la robotique médicale. Les aspects de mes travaux concernent entre autres la modélisation de l’interaction entre la sonde et son environnement, la détermination d’informations visuelles pertinentes pour la commande du système et le traitement d’image échographique nécessaire pour extraire les informations visuelles en temps réel.

Depuis 2015 je suis éditeur associé de la revue  IEEE Robotics and Automation Letters (RA-L)

Doctorant

Romain Lagneau, co-encadré avec Maud Marchal
Agniva Sengupta, co-encadré avec Eric Marchand
Hadrien Gurnel, co-encadré avec Maud Marchal et Laurent Launay
Lesley-Ann Duflot, thèse soutenue en 2018 , co-encadrée avec Brahim Tamadazte
Pedro Alfonso Patlan-Rosales, thèse soutenue en 2018
Jason Chevrie, thèse soutenue en 2017 , co-encadré avec Marie Babel
Pierre Chatelain, thèse soutenue en 2016 , co-encadré avec Nassir Navab, actuellement Research Fellow à IBME, Oxford University.
Lucas Royer, thèse soutenue en 2016 , co-encadré avec Maud Marchal
Tao Li, thèse soutenue en 2013
Caroline Nadeau, thèse soutenue en 2011 , co-encadrée avec François Chaumette, actuellement chercheuse au CEA
Rafik Mebarki, thèse soutenue en 2010 , co-encadré avec François Chaumette

 

Les commentaires sont clos.