Thèse Cifre en partenariat avec Grenoble Alpes Métropole

IMPORTANT : Une priorité sera donnée aux candidats ayant la possibilité d’effectuer ce stage de M2 dans l’équipe STEEP avant la thèse.

Avec ou sans le stage préalable, merci de nous faire parvenir votre candidature au plus vite !

Thèse prévue entre Oct 2019 et Sept 2022.

Contexte

La thèse s’inscrit dans le cadre d’un projet CODEC (Contrat Objectifs Déchets et Economie Circulaire) déposé par la métropole de Grenoble (GAM / La Métro) qui a pour objectif d’évaluer les flux de déchets à l’échelle métropolitaine (49 communes) et de proposer des pistes d’action pour les réduire, les valoriser conformément à la réglementation et mettre en œuvre des boucles d’économie circulaire.

À ce jour, la principale difficulté d’estimation de ces flux à l’échelle métropolitaine est liée au manque de données directes disponibles dans les statistiques officielles.

Ce projet CODEC, dont l’équipe STEEP est partenaire, concerne les flux de déchets de biomasse, des activités du bâtiment et des déchets d’activités économiques (DAE) dans une approche flux / filières / territoire.

Mission

L’objectif de cette thèse est la conception d’un outil d’estimation, caractérisation et suivi des 3 flux de déchets suivants : déchets issus de la biomasse, déchets du BTP et déchets des activités économiques (industries et services) a l’échelle du territoire de la métropole Grenobloise. Pour chaque flux, l’ensemble de la filière générant ces déchets sera étudiée : depuis l’extraction de matière jusqu’à la fin de vie en incluant toutes les étapes de transformations intermédiaires. En effet, cet outil aura pour objectif d’identifer des leviers d’action pour réduire et/ou boucler des flux de matières dans l’optique de réduire les pressions sur l’environnement générées par les déchets.

Cette thèse comprendra des tâches de modélisation et développement d’un démontrateur informatique, de collecte et gestion de données, de recherche bibliographique, d’animation de réseau d’acteurs publics et privés, etc.

Les principales briques de la thèse seront :

  • Quantification et modélisation des flux par filière
  • Mobilisation et implication des acteurs/ producteurs
  • co-construction d’actions potentielles pour réduire et boucler les déchets.

 

Compétences attendues

  • Connaissance préalable des enjeux environnementaux ;
  • Attrait pour les outils quantitatifs ;
  • Attrait pour les relations partenariales et les enquêtes de terrain ;
  • Autonomie et proactivité.

 

Compétences informatiques :

  • Bonne connaissance d’excel ;
  • Connaissance d’un language de programmation (ex : Python) ou capacité et motivation d’apprentissage sur le sujet ;
  • Connaissance de bases de données SQL ou capacité et motivation d’apprentissage sur le sujet.

 

Langue :  Maitrise de la communication écrite et orale en français et en anglais.

Contacts

Jean-Yves Courtonne : jean-yves.courtonne[at]inria.fr
Guillaume Mandil : guillaume.mandil[at]g-scop.eu