Exposé de Romain Serra — Inria Sophia, 23 octobre 2017

Lundi 23 octobre 2017 à 11h, salle Coriolis (INRIA Sophia, bât. Galois)

Trajectoires en temps fixe et optimales en carburant a proximité d’une orbite de référence
Romain Serra,
Univ. of Strathclyde, Glasgow

La minimisation de la consommation de carburant est un facteur primordial dans le calcul de trajectoires spatiales, tout du moins pour les satellites munis de propulsion chimique. Initiee par Lawden au début des années 1960, la théorie du vecteur efficacité (”primer vector” en anglais) est une approche indirecte pour ce problème de commande optimale. Elle offre un outil puissant de résolution pour le rendez-vous, un transfert orbital consistant à acquérir en temps voulu une position et une vitesse donnée. Quand la situation s’y prête, comme lors d’une approche finale vers une cible en orbite, la dynamique peut-être linéarisée en fonction des coordonne cartesiennes. Formalise par Neustadt, ce cas particulier présente l’avantage d’exhiber des conditions nécessaires et suffisantes d’optimalité. Cet exposé rapporte la théorie linéaire du vecteur efficacité et présente des résultats récents sur son application au rendez-vous spatial.