↑ Return to François Faure

Modélisation maxillo-faciale

Projet de fin d’études de M2 Pro

Contact: François Faure

Contexte

La startup Anatoscope, issue de laboratoires CNRS et INRIA, développe des logiciels de modélisation et  simulation d’avatars biomécaniques 3D pour la mise au point de traitements médicaux personnalisés. Les avatars personnalisés sont construits en recalant (déformant) un avatar canonique sur la morphologie du patient. La morphologie peut être représentée par toute combinaison d’imagerie en coupe (IRM, CT), de points 3D acquis par capteurs optiques ou palpeurs.

Nous appliquons cette méthodologie à la mise au point de traitements dentaires. Le patient est représenté par deux ensembles osseux articulés, crâne et mandibule, auxquels sont accrochés les dents et les tissus mous du visage. Nous effectuons des simulations physiques de ce modèle, comme pour calculer l’occlusion (contacts entre dents lors de la fermeture de la bouche) représentée dans l’image ci-dessous, et sur cette vidéo.

simu occlusion

Sujet du stage

Le but de ce stage est d’adapter notre méthodologie à un jeu de données composé d’une empreinte optique des dents, et de points de palpation. Dans un deuxième temps, on utilisera une méthode de localisation automatique des points de palpation. La validation se fera en comparant l’avatar reconstruit avec un CT de la personne. Une méthode de visualisation de la distance sera développée pour aider à la compréhension des erreurs. Si le temps le permet, des trajectoires de points dans l’espace, enregistrées sur la personne par capture de mouvement, seront utilisées pour animer la mâchoire.

Le stage se déroulera dans la startup Anatoscope, hébergée à l’INRIA à Montbonnot. Il sera rémunéré par une idemnisation de 535 €/mois.

Compétences requises

Obligatoires: Informatique graphique, programmation C/C++

Utiles: interfaces utilisateur Qt, ne pas être allergique aux maths.