Historique

H

Le projet HÉPHAÏSTOS a été créé le 1er Janvier 2014.

Il regroupe des chercheurs INRIA et des collaborateurs extérieurs, décidés à conjuguer leurs approches pour développer des dispositifs d’assistance robotisés (au sens large), pour les personnes fragiles (âgées et handicapées), ainsi que leurs aidants et pouvant fournir des informations à la communauté médicale.

La création de ce projet a été proposée après deux ans de consultation, qui ont conduit à identifier des priorités (par exemple l’aide à la mobilité) et des lignes de développement (faible coût et intrusivité, travail en flotte d’objets connectés…). Ces développements qui vont du concept au prototype, en abordant l’intégralité des aspects mécaniques, électroniques, logiciels et automatiques, s’appuient sur des méthodes appropriées de modélisation, de conception et d’évaluation, avec en particulier la prise en compte des incertitudes. Un axe majeur du projet est d’ailleurs l’étude des robots parallèles, qui constituent une réponse intéressante au problème de la mobilité.

D’un point de vue mathématique, les travaux du projet s’appuient sur la théorie des jeux et l’analyse par intervalles (voir le texte fondateur).

Dans la mythologie grecque, Héphaïstos ou Héphaestos est le dieu du feu, des forges et des volcans. Ce Dieu est doué d’une aptitude singulière à imiter la vie et animer ses œuvres, aptitude qu’il révèle plus particulièrement en créant des automates.

Dans la mythologie grecque, Héphaïstos est le dieu du feu, des forges et des volcans et le seul dieu souffrant d’un handicap : il est boiteux.
Ce Dieu est doué d’une aptitude singulière à imiter la vie et animer ses œuvres, aptitude qu’il révèle plus particulièrement en créant des automates, dont deux servantes artificielles en or qui l’aident dans ses travaux. Il est considéré comme le premier roboticien.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.