Présentation

Présentation de l’équipe

Le but de l’équipe DANTE est de mettre en œuvre des outils scientifiques et des méthodologies génériques pour caractériser et modéliser les réseaux dynamiques. Dans de nombreux contextes, des grands ensembles d’entités en relation, en réseau, jouent un rôle clé. Ces entités peuvent par exemple être des ordinateurs ou des routeurs (réseaux informatiques), des documents comme des pages web (réseaux d’hyperliens) ou des articles (réseaux de citations), des composants logiciels comme des modules ou des fonctions (graphes de dépendances ou d’appels), des êtres humains, des entreprises ou des pays (réseaux sociaux et économiques), des protéines, des gènes, des neurones, des bactéries ou des espèces animales (réseaux biologiques), des mots d’une langue (réseaux linguistiques), etc. Dans tous ces cas, il est naturel de modéliser les relations considérées par des grands graphes, qui capturent alors une information extrêmement riche quant aux objets sous-jacents. L’originalité de cette approche par rapport à la théorie des graphes usuelle est que les graphes étudiés sont issus de contextes sémantiques particuliers, d’expériences et de données in situ et représentent des relations du monde réel et sont donc en contact avec une réalité concrète. L’un des points qui reste peut étudié est la dynamique des ces objets de terrain. Il est bien évident que la majorité des ensembles d’entités qui sont en relation évoluent au cours du temps et que la dynamique du réseau sous-jacent est une des caractéristiques importantes qu’il faut être en mesure de comprendre si l’on veut espérer comprendre le système dans son ensemble. C’est sous cet angle que nous souhaitons construire une thématique scientifique et mener nos recherches en les rapportant à l’études des réseaux dynamiques et en mettant l’accent à la fois sur les aspects structurels et temporels.

Thèmes de recherche

  1. Traitement du signal sur graphes
  2. Graphes dynamiques
  3. Algorithmique distribuée pour les réseaux dynamiques : régulation, adaptation et interaction

Relations internationales et industrielles

  • LNCC, Brésil
  • Académie des sciences et technologies, Vietnam
  • Université de Namur, Département de mathématiques/Naxys, Belgique
  • Université Aalto, Département d’ingénierie biomédicale et de science computationnelle, Finlande
  • Laboratoire commun Alcatel-Lucent Bell Labs / Inria